Canadian Parents for French (CPF) est heureux d’annoncer la sélection d’une nouvelle directrice générale nationale.

CPF félicite Nicole Thibault pour sa nomination. À compter du 1er décembre 2014, Mme Thibault dirigera le personnel national en poste à Ottawa sous la gérance du Conseil d’administration national de CPF.

Madame Thibault possède plus de 20 ans d’expérience combinée en leadership à titre de directrice générale, de directrice adjointe d’école, de consultante en éducation et d’enseignante, de même qu’une passion personnelle et professionnelle qu’elle axe sur la promotion d’un Canada bilingue pour tous ceux et celles qui y vivent. Elle remplacera Robert Rothon qui a vu son mandat de trois ans à titre de directeur général national se terminer le 22 août 2014.

« Nous nous réjouissons de la décision d’embaucher Nicole », a dit Lisa Marie Perkins, l’ancienne présidente nationale de Canadian Parents for French et actuelle présidente du comité de recrutement de la directrice exécutive. « Nos efforts visaient principalement à dénicher une personne qui fera œuvre de visionnaire au sein du Conseil d’administration national et du personnel et qui est prête à superviser l’administration de cet organisme au cours de la période de renouvellement et d’avancement. Elle est engagée envers les orientations actuelles du conseil d’administration national, ce qui était un facteur déterminant dans notre décision d’embauche, et son parcours professionnel sera un complémentaire à l’ensemble de compétences diversifiées que possèdent les autres membres du personnel du bureau national. »

La carrière de Mme Thibault dans le domaine de l’éducation a commencé à titre d’enseignante en immersion des programmes de base en français et d’immersion française pour le compte du Ottawa Carleton District School Board en 1987. Elle a également dirigé et soutenu de façon stratégique le personnel enseignant et les étudiants, à titre d’enseignante de projets spéciaux et de directrice adjointe, avant d’occuper le poste d’aide-professeure à la faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa, aidant ainsi à la gestion, la prestation et l’animation de projets spéciaux liées à la résolution de conflits et amorçant des changements dans le domaine de l’éducation. Elle a ensuite occupé le poste de directrice générale de l’Association canadienne des professeurs de langues secondes pendant près de 10 ans. De 2010 à 2014, Mme Thibault a travaillé à titre de consultante pour différents organismes sans but lucratif dans les domaines de la culture, de l’éducation et dans d’autres domaines.

Elle soutient fermement la mission de CPF qui consiste à offrir des possibilités d’apprentissage en langues officielles à tous les étudiants du Canada et se réjouit à l’idée d’assumer ses nouvelles fonctions afin de défendre cette cause sur la scène fédérale. « Je crois fermement que le bilinguisme individuel apporte des avantages sur le plan personnel et je suis très enthousiaste envers l’apprentissage linguistique efficace en tant que façon de rejoindre davantage d’étudiants canadiens pour qu’ils puissent, eux aussi, développer une passion pour le français en tant que reflet de la dualité linguistique du Canada », a dit Mme Thibault. « J’ai eu la chance d’aller à des écoles francophones, puis à un établissement postsecondaire bilingue pour ainsi passer librement d’un milieu de travail dominé par une langue officielle à un milieu dominé par l’autre langue officielle. Je suis la preuve vivante que le bilinguisme fonctionne et crois que tous les enfants canadiens devraient avoir accès à ces mêmes droits. »